Centre d’Études Juridiques et Politiques

» Projets de recherche » Recherche transversale et pluridisciplinaire
 

Recherche transversale et pluridisciplinaire

Cette recherche implique les axes Justices et Entreprises du CEJEP. Elle est aussi conduite dans le cadre du partenariat avec le laboratoire L3i. Elle est financée par l’ANR.

SHADES

Résumé

Le projet SHADES est un projet interdisciplinaire portant sur la sécurité des documents, en partenariat avec des acteurs et des chercheurs des domaines de l’informatique et du droit. L’objectif de ce projet est de fournir un nouvel outil permettant l’authentification de l’intégrité du contenu d’un document par le biais du calcul d’une signature robuste et compacte afin de lutter contre la fraude et la falsification. Cette signature « sémantique » sera basée sur le contenu (textuel et graphique) du document et prendra également en considération la structure interne sous-jacente aux éléments de base composant ce document (relations spatiales). Grâce à un hachage de l’information du document lors du calcul de cette signature, aucune information du document original ne pourra être déduite de sa seule signature. La signature pourra alors être insérée dans le document ou utilisée dans un logiciel de gestion de contenu d’entreprise afin de vérifier l’authenticité du document, sans toutefois compromettre sa confidentialité. En outre, cette signature basée sur le contenu pourra permettre plusieurs niveaux de sécurité, comme la copie conforme d’un document et la copie fidèle au contenu d’un document (le même contenu, mais pas la même disposition). Cette étude méthodologique et technologique sera complétée par une étude sur les aspects juridiques de cette nouvelle technologie et son intérêt pour les professionnels du droit. Le projet sera réalisé en collaboration avec un tiers de confiance comme utilisateur final.

The SHADES project is an interdisciplinary project dealing with the security of documents involving organizations and researchers both from computer science and law domains. The objective of this project is to provide a new tool for authenticating the entirety of the content of a document through an advanced compact signature in order to fight against fraud and falsification. This signature will be based on the document’s content (text and graphics) and structure (spatial relationships) what we call a semantic signature. Thanks to a hashing of the document’s information during the signature computation, no information from the original document will be deduced from its signature alone. The signature can then be inserted in the document or used in company content management software in order to check the authenticity of the document without compromising its confidentiality. Moreover, this content-based signature will allow for several security levels such as the true copy of a document and the content-reliable copy (the same content, but not the same layout) of a document. This technological study will be completed by a study on the legal position of this technology and its interest for legal professionals. The project will be conducted in collaboration with a trusted third party as end-user.

   

 
 
Voir aussi
 
 

Retrouvez la Newsletter du réseau RTP BIODISCEE

Biodiscée

 
 
 
 
 
 

lienss

 
 

 
Plan du site | Mentions légales | flux rss image rss | Université de La Rochelle